Tourisme intégré

Un hôtel, des histoires avant tout humaines

footer_logo

L’hôtel a été inauguré en 2006 après une année de construction.

En 2004, son créateur, Florent Héricher, avait eu la folle et audacieuse vision d’implanter un hôtel sur ce site merveilleux, à l’embouchure de la Rivière Morira. A l’époque, la piste le reliant à Majunga n’existait pas.

La volonté d’un site éco-touristique et totalement intégré aux villages est chevillée au projet depuis son origine. Les villageois, dont certains sont encore salariés de l’hôtel, ont pleinement participé à cette aventure.

Le gérant actuel, Edgard Valero, découvre l’hôtel en famille en tant que touriste en avril 2007. Enchanté par le lieu et très rapidement enthousiasmé par le projet de développement durable « total » de ce projet, il est se lie avec le créateur-gérant de l’époque. Au bout de 2 ans d’investissements importants, il devient actionnaire majoritaire et gérant.

Les années 2008 à 2010 sont des années d’embellissement et de consolidation.

A partir de 2011, avec l’arrivée d’Eric Gateau, le développement et le professionnalisme du Resort deviennent effectifs.

« Je vois ce projet et ce site comme une grande allégorie de notre époque : comment faire en sorte d’aider le développement durable d’un pays aussi pauvre, l’un des plus pauvres, dans une démarche à la fois d’accompagnement classique  (améliorations de bases : eau, potabilité, santé, nutrition, éducation, formation professionnelle)  mais aussi par la création d’un projet économique servant de support, de catalyseur, de soutien et de point de repère à toutes les actions menées. »

E. VALERO

AMADA

amada

AMADA est une association de solidarité internationale créée en 2009 en France. Elle est en partenariat privilégié avec ADTIA. Cette association loi 1901, dont la triple vocation est environnementale, humanitaire et d’insertion par les activités touristiques, permet à l’hôtel de mener différents projets.

Les projets déjà réalisés :

  • Construction d’un dispensaire en 2011
  • Construction d’une école de 3 classes et financement d’un professeur
  • Préservation et reforestation sur un territoire de 500ha ; 400 000 arbres plantés depuis 2011

Nous comptons sur vous pour nous aider à continuer !

Un label pour valoriser nos engagements

Antsanitia Resort a entrepris une démarche de labellisation afin de valoriser le modèle de développement intégré (tant sur le plan humain qu’environnemental) voulu dès l’origine du projet. Il a pour cela choisi le label américain “Green Globe” reconnu mondialement dans le secteur du tourisme et pour lequel il a été certifié en 2013. L’hôtel a ensuite choisi de poursuivre sa démarche “hors label”.

Les engagements pris par l’hôtel sont décris dans le Plan de management du développement durable.

Présentation des villages et des villageois

Antsanitia Resort est intégré au coeur de 3 villages de pêcheurs. Véritable havre de paix, ce site hôtelier bénéficie d’un environnement naturel et humain remarquable.

L’objectif de l’hôtel est de développer un concept innovant et référent en matière d’Écotourisme intégré. Il permet le co-développement et l’amélioration des conditions de vie des villageois par le développement d’activités économiques variées connectées à celles d’Antsanitia Resort. Ces actions touchent directement les habitants des 3 villages situés autour de l’hôtel.

Organisation de la vie locale

Les activités proposées par l’hôtel vous permettront de découvrir la vie malgache et ses coutumes.

Le village d’Antsanitia est resté très proche des traditions ancestrales. L’ethnie de la région est Sakalava. La majorité de la population mène des activités de pêche et d’agriculture. L’élevage bovin a une très grande importance : les bovins sont utilisés pour le labourage, le transport et la nourriture. De plus, l’élevage de bœufs a une haute signification culturelle chez l’ethnie Sakalava.

Les employés de l’hôtel sont majoritairement issus des villages environnants. Des outils de formation ont été mis en place pour intégrer un maximum de villageois. Ainsi a été créée l’ADTIA (Association pour le Développement du Tourisme Intégré à Antsanitia et Ampijoroa). Cette association organise, depuis plus de 4 ans, des formations dans le domaine des métiers de base de l’Hôtellerie et du Tourisme : femmes de chambre, services salle et bar, cuisine etc.

ADTIA assure également la coordination locale des projets visant à l’amélioration des conditions de vie (santé, scolarité, environnement).

Démographie

Ces 3 villages appartenant au «Fokontany» d’Antsanitia sont :

  • ANTSANITIA, hameau le plus important, environ 250 habitants
  • BELAMOTI, hameau d’environ 50 habitants
  • ANKABOKABE, hameau d’environ 80 à 100 habitants

Présentation des chefs de villages

chefdevillage2

ANJARA
Chef du village d’Antsanitia
Président du Fokontany
Chef des eaux et forêts

chefdevillage3

TSIRAVAY
Chef du village de Belamoti
Responsable des espaces verts
Coordinateur d’ADTIA